Skip to content

Shippagan Faculty Association lines up its sights

September 28, 2007

< Media releases

The faculty association of the Shippagan Campus of l’Université de Moncton has sent out a press release. [Following the original, please find an English translation]:

L’Association des Professeures et Professeurs de l’Université de Moncton Campus de Shippagan est totalement en désaccord avec le démembrement de l’Université de Moncton et la création d’une polytechnique à Shippagan tel qu’il est proposé dans le rapport de la Commission sur l’éducation postsecondaire au N.-B dont elle déplore par ailleurs le ton alarmiste et les solutions inadéquates proposées.

L’APPUMCS relève d’une part, une incohérence entre les motivations de départ de la Commission et les recommandations finales et d’autre part, la tentation hasardeuse de vouloir implanter dans notre région un modèle importé d’ailleurs.

L’APPUMCS rejette les recommandations du rapport qui risquent de détériorer l’enseignement postsecondaire et de fragiliser davantage les assises des institutions postsecondaires au Nouveau-Brunswick et elle estime, au contraire, que ces dernières sont mieux à même d’analyser et de résoudre les problèmes existants.

Elle recommande de maintenir le réseau actuel de l’Université de Moncton avec des passerelles améliorées entre les campus tout en favorisant l’intégration des Collèges Communautaires du Nouveau-Brunswick. (25/9/07)

[English translation by Louis Belanger:]

The Faculty Association of l’Université de Moncton, Shippagan Campus (APPUMCS) totally disagrees with the dismemberment of l’Université de Moncton and the creation of a Polytechnic in Shippagan, as proposed in the PSE Report. It also deplores the alarmist tone as well as the inadequate solutions proposed.

On the one hand, the APPUMCS finds an incoherence between PSE’s early motivations and its final recommendations, and on the other hand, a hazardous attempt to implement in our region a model inspired elsewhere.

The APPUMCS rejects the report’s recommendations which risk to deteriorate post-secondary education and make even more fragile the foundation of existing post-secondary institutions in N.B. It believes, on the contrary, that the latter are in the best position to analyse and to solve existing problems.

The APPUMSC recommends to maintain the existing Université de Moncton network with improved outreach between campuses aimed in support of the integration of Community Colleges in N.B.

< Media releases

Advertisements

Comments are closed.

%d bloggers like this: